Communiqués de presse

Gel des vignes et vergers

13/04/2021

 Gel des vignes et vergers

Faire plus aux côtés des professionnels et anticiper (enfin !) les changements climatiques

 

Face à un épisode de gel s’étalant dans la durée après une période de douceur exceptionnelle, la Région Pays de la Loire doit répondre présente pour soutenir en urgence les nombreux professionnels touchés. La vague de froid persistante qui impacte les vignes et les vergers depuis la semaine dernière aura en effet des conséquences dramatiques pour la prochaine récolte puisque des parcelles entières ont gelé après l’éclosion précoce des bourgeons. 

C’est le rôle de la Région d’être aux côtés des viticulteurs et des arboriculteurs, acteurs essentiels de notre économie locale, mais aussi des maraîchers et horticulteurs touchés, et de leur apporter un soutien d’urgence. C’est aussi son rôle d’anticiper les changements climatiques et d’accompagner le monde agricole dans l’adaptation de ses pratiques. A ce titre, l’annonce par l’actuelle Présidente du Conseil régional de la mise en place d'une cellule de crise, après 5 ans d’inaction face au changement climatique, n'est pas suffisante.


En plus de l’action de l’Etat, dont la réponse n’est toujours pas à la hauteur, nous demandons d’abord à la Région le déblocage d’une aide régionale exceptionnelle, avec:

 

  • Un fonds d’urgence, pour apporter une aide immédiate aux viticulteurs et arboriculteurs les plus touchés, voté dès la première session du futur Conseil régional.

 

  • Des aides renforcées à l’achat d’équipements anti-gel respectueux de l’environnement.

 

  • La mise en place d’un système assurantiel plus performant, abondé par la Région, qui pourra évoluer à terme vers une mutuelle régionale de solidarité face aux risques climatiques, interfilières et réunissant producteurs et intermédiaires.


Ces premières mesures seront à compléter dans les prochaines semaines sur la base d’un diagnostic précis par filières et en concertation avec les viticulteurs, arboriculteurs et leurs représentants.

Devant la multiplication des épisodes de gel tardifs et de douceur extrême ces dernières années, témoins des changements climatiques à l'œuvre, notre Région doit également accompagner le monde agricole pour mieux anticiper les risques et s’adapter aux mutations du climat. En effet, les aides à la trésorerie apportent une réponse à court terme mais ne suffiront pas face à la multiplication des épisodes météorologiques exceptionnels. 

 

Le prochain mandat sera l’occasion d’avancer concrètement sur ces enjeux, après 5 années d’immobilisme en Pays de la Loire et le vote d’une loi climat très en-deçà des enjeux par le Gouvernement, en construisant collectivement des outils pour soutenir la recherche et l’innovation dans l’adaptation au changement climatique (protection des vignes, variétés et cépages plus tardifs moins sensibles au gel, accompagnement vers des modèles agricoles plus résilients, etc).

Un grand rassemblement pour les régionales en Pays de la Loire ! Deux propositions fortes et fermes aux appels portés par LFI et par le PS