Communiqués de presse

Débat Pays de la Loire - Bretagne : construisons une troisième voie

04/02/2021

Débat Pays de la Loire - Bretagne : construisons une troisième voie

Les débats et votes prévus aux conseils municipaux des villes de Nantes et Rennes ces 5 et 8 février remettent sur le devant de la scène la question de la réunification bretonne. Pour faire de cet enjeu une question qui rassemble et non qui divise, les membres du collectif de l’Appel pour une région Pays de la Loire écologique, citoyenne et solidaire souhaitent élargir le débat et proposent une troisième voie avec des mesures concrètes dans le cadre d’une stratégie de réconciliation.

Pour Franck Nicolon, chef de file EELV en Loire-Atlantique: “Aborder la question de la Bretagne en Loire-Atlantique et dans les Pays de la Loire par le sujet de la réunification a montré ses limites : non seulement cela fige le débat, cela clive, mais cela ne permet pas de proposer des réponses nouvelles à des demandes concrètes comme le développement des langues et de la culture ainsi que le renforcement des coopérations dans la vie quotidienne.”


Les membres du collectif de l’Appel proposent une démarche visant d’abord la réconciliation par la reconnaissance mutuelle entre les deux régions, puis par la démocratie directe, et engageant les habitantes et habitants de tous les départements ligériens et bretons. Cette démarche passe par :

 

  - La priorité à donner aux défis concrets du vivre ensemble et au soutien aux langues et cultures régionales. Parmi les mesures concrètes figurent un plan régional de développement de l’enseignement des langues bretonnes et gallèses, le retour de l’enseignement du breton à l’Université de Nantes ou la création d’un lycée bilingue en Loire-Atlantique.


   - Une coopération renforcée entre les Pays de la Loire et la Bretagne dans de nombreux domaines d’intérêt interrégional (pêche, littoral, mobilités, énergies renouvelables, etc.) et l’expérimentation de compétences communes comme le tourisme et la culture entre la Loire-Atlantique et la Bretagne, meilleur moyen d’assurer une reconnaissance mutuelle.


   - L’organisation d’un processus démocratique de conférence de consensus dans les deux régions, pour un débat public sur le bien vivre ensemble et sur nos identités régionales, avec à la clé une votation citoyenne organisée le même jour dans tous les départements des deux régions.

 

URGENCE JEUNESSES Chantiers de l’Atlantique : Portons une prise de participation